Archives mensuelles : novembre 2012

2Deep ft. Devin Hill – Married To The Game

Je faisais du nettoyage dans mes favoris YouTube et je viens de retomber sur l’un des meilleurs morceaux de 2011. Obligé de poster le clip : bordel écoutez-moi cette prod de Hot Rod et ce refrain de Devin Hill ! Soul food pour vos oreilles. Si vous n’êtes pas d’accord, soit vous êtes sourds, soit vous donniez dans le proxénétisme à Memphis et 2Deep le Président Sudiste vous a mis au chômage, sales haters. En boucle jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Publicités

Nodey ft. Sowlie – Blue Jeans (Lana Del Rey Cover)

Quand elle n’endosse pas son costume de choriste spliftonnette ou qu’elle n’observe pas les étoiles pendant ses nuits d’insomnie, la jolie Sowlie aime faire des reprises qui le sont tout autant. Avec semble-t-il un net penchant pour les vibes late 90’s/early 2000’s R&B approuvées par la police du bon goût et moi-même. Hier Michael Jackson. Aujourd’hui Lana Del Rey. Choix audacieux car il s’agit de tubes aussi évidents sur le papier que compliqués à transcender. J’aimais déjà beaucoup la version originale de “Blue Jeans”, mais le remix vaguement timbalandesque de Nodey (on est loin de “Cabochard” !) et l’interprétation de la jeune Aixoise lui apportent une vraie nouvelle identité. J’espère du coup que ce pari réussi donnera lieu à un projet complet dans le même esprit, mélangeant covers inspirées et tant qu’à faire morceaux inédits.

Bonus, pour le plaisir :

Polyester The Saint – 500 Benz

Après la classe américaine, le luxe allemand. Poly poursuit son éloge des belles voitures, qu’il aime autant que les jolies filles, avec les petits effets creezés qui vont bien. Même si « A real G would’ve never left the car for those females », dixit un commentaire plein de bon sens sur YouTube, ce mec a tout compris, je suis archi fan. En plus Dom Kennedy et les potes d’OPM passent faire coucou. Première des tracks inédites qui figureront sur Real Deal P: Deluxe Edition, annoncé initialement pour ce mois-ci et repoussé à décembre. Ya intérêt à ce que ça sorte en CD.

Insane & D-Mack – Lookin Fo The Dopeman

Insane & D-Mack - Lookin For The Dopeman

Premier Records est mort, vive Drop Top Music ! Bon, pas tout à fait. En résumé : l’Allemand Philipp Geibel, bien connu des collectionneurs (InDO sur le forum Siccness, Bayfunkk06 et maintenant soundchronicles sur eBay, c’est lui), s’était associé au site IITight Music pour lancer Premier Records, spécialisé dans les raretés gangsta rap et G-funk. Mais après trois projets en commun (Scoot DoggG-Slimm et Young Ace), différentes raisons de contrôle logistique et artistique l’ont conduit à monter son propre label, Drop Top Music, dont Premier Records continuera toutefois d’assurer la distrib’ au Japon. Et bien sûr 187 Prod en France.

Ce point éclairci, voici donc la première livraison 100% DTM, à savoir Lookin Fo The Dopeman, une sortie locale et tape only de 1995 enfin pressée en CD (500 exemplaires en l’occurence) et remasterisée pour l’occasion. Découverte totale en ce qui me concerne et grosse claque dans ma gueule. La vôtre aussi a priori. À peine majeurs à l’époque (« Only 21 but the police know me »), Insane et D-Mack baignaient de toute évidence dans la mobb music de la Bay et le G-funk SoCal. Rien d’étonnant ceci dit, Fresno se situant au coeur de la San Joaquin Valley, grosso modo à mi-chemin entre Sacramento et Los Angeles. Cette double influence transpire dans les prods acoustiques d’Insane, qui joue tous les instruments lui-même, sauf la basse, omniprésente, confiée à Mozell Dixon Jr. Le cadet de la fratrie The Dixons, groupe légendaire de la scène funk de No-Town, avait d’ailleurs signé le duo sur le label familial UG Records l’année précédente pour un Maxi CD 6 titres, In It For Da Money.

Lire la suite